🧼 topo

topo
©Pexels, photo libre de droit

🤔 Pourquoi « bulle Â» ?

« Bulle Â», c’est la bulle de savon… Mais c’est avant tout la bulle de pensée, la bulle de parole… Ce qui permet de nous exprimer, de partager nos pensées… C’est ce qui amène l’interaction avec les autres et la remise en question de soi, le débat, la confrontation… Les bulles, ce sont les musées, les galeries, les jardins que l’on découvre, nos points de vue sur mille et une choses de la vie, nos escapades aux quatre coins de Paris, nos rencontres, nos mésaventures effroyables, drôles ou ridicules…
Voici bulle 💭, ou du moins ce qu’on aura envie de vous montrer.

📜 L’histoire de bulle 💭

J’ai créé bulle 💭 avec l’envie d’ériger un média qui à la fois me ressemblerait et ne ressemblerait à aucun autre. Qu’il soit unique dans sa forme. Dans le fond, cela ne reste qu’un média néophyte propulsé par une jeune étudiante qui rêve de devenir journaliste. Journaliste d’aujourd’hui et de demain.
Début 2020, j’ai commencé à chercher un stage dans différentes rédactions à Paris et ailleurs en France : des silences radio à la chaine, des refus pour manque d’expérience, ou en raison d’une situation sanitaire critique (je pense que vous en avez entendu parler)… Ma licence en poche en juin 2020, je décide donc de consacrer entièrement les douze prochains mois aux concours d’entrée en école de journalisme. Entamant ainsi une seconde (et dernière !) L3 d’information-communication, je cherche (encore) un stage malgré la pandémie. Je me lance dans l’aventure Paroles à la rentrée et arrive à trouver un stage à Chat Alors !, une comportementaliste pour chats, où je suis chargée de rédiger des articles pour le blog, avec toutes les contraintes de la rédaction web. Une première expérience enrichissante de 3 mois dans un contexte sanitaire particulier, où j’ai pu apprendre le b.a.-ba de la rédaction, du développement et du référencement web, de WordPress, Photoshop, etc. Tous les jours, j’apprenais quelque chose de nouveau.
Ne trouvant pas de stage conventionné par mes propres moyens, et après plusieurs mois à murir le projet, j’ai décidé de prendre ces enseignements pour enfin sauter le pas : lancer bulle 💭. Rebelle et débrouillarde dans l’âme, je me lance enfin dans cette aventure journalistique de niveau 0 « autodidacte », en y étant moi-même engagée (à défaut d’une toute autre expérience professionnelle) en tant que fondatrice, rédactrice, community manager et membre de mon équipe soudée et solidaire.
bulle 💭 ne prétend pas révolutionner le monde journalistique, mais simplement encourager les jeunes pousses à se lancer et à partager ce qui leur tient à cœur ! En un mot : à apprendre, à explorer, à faire des erreurs, à fédérer une communauté. Voilà pourquoi nos bulles ne sont et ne seront jamais vraiment parfaites. /DEPUIS, stage à ART IS HEART et JV le mag/.

À bientôt dans nos bulles,

🌸 ANONYME
Fondatrice et rédactrice de bulle 💭