Insolite : des diabétiques dans « Alerte rouge » ?! (merci Pixar)

alerte rouge
🍬 bulle en sucre #4

Un vendredi soir devant Alerte Rouge, quelle fut ma surprise quand je remarque que deux petites filles ont un capteur sur le bras — et oui, c’en était un. Ça n’a duré que quelques secondes, mais c’était déjà beaucoup !

Contexte !

J’ai grandi en voulant cacher ma différence. Je ne voulais que rien ne dépasse. Pas une aiguille, pas un sucre… Encore moins un capteur. Je voulais être “comme tout le monde”. Une personne “normale”. 

AAAAAAH le doux monde de l’adolescence. Les “privilèges” que j’avais, je n’en voulais pas. Je ne voulais pas être “au-dessus des autres”, que les autres (élèves qui ne me connaissaient pas) me jugent. Je voulais juste être moi, mais sans ce petit monstre à la vue de tous. Me fondre dans la masse, me faire toute petite.

Puis monsieur Capteur vint me simplifier la vie. S’ensuivit monsieur Pod, ce magnifique petit outil qui remplace ton pancréas inutile.

Et là, tout ce que tu pouvais cacher au fond de ton sac, de ta pochette ou que sais-je, est dévoilé à la vue de tous. Tu dois apprendre à marcher sans te soucier du regard des autres, ni aux regards interrogateurs, ni aux questions débiles.

“qu’est-ce que c’est ?”

“c’est grave ?”

“… tu fumes ?”

Tu t’y fais. Dès que tu rencontres quelqu’un comme toi, tu ne peux t’empêcher de ressentir un sentiment étrange…

Je me souviens encore de cette soirée fin janvier dans le 5e arrondissement de Paris, à l’anniversaire d’une très bonne amie (coucou juju <3), une femme m’interpeler au bar, “et, t’es diabétique ? Moi aussi !” et échanger pendant un bon moment sur notre vie.

J’étais trop heureuse.

J’aurais aimé, plus jeune, être mieux représentée dans les médias et les œuvres de fiction de manière générale, autre part que dans un documentaire sur les obèses ou dans un livre de recettes pour diabétiques. 

Et puis vint Alerte Rouge réalisé par Domee Shi et produit par les studios Pixar.

J’étais trop heureuse.

Le diabète n’est évidemment pas le sujet central du film, mais l’apparition des deux adolescentes, aussi furtif soit-il, mérite d’être souligné.

Lorsque j’ai vu les scènes en question, j’ai sauté de joie ; j’en ai presque pleuré. J’avais enfin ma (toute petite) représentation. 

Alerte rouge (Domee Shi, 2022, Pixar), disponible sur Disney +.

➸ Pour aller plus loin :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :